Pompier-JSP

Forum pour les Sapeurs-Pompiers et les Jeunes Sapeurs Pompiers
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  L'encyclopédieL'encyclopédie  

Partagez | 
 

 Les avions bombardiers d'eau

Aller en bas 
AuteurMessage
Zeikfried
Administrateur Adjoint
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin Nombre de messages : 1068
Age : 26
SDIS : Donne nous le numéro de ton SDIS
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Les avions bombardiers d'eau   Lun 17 Déc - 15:35

Missions des avions bombardiers d'eau


Il peut larguer de l'eau seule ou bien de l'eau additionnée de « retardant », un produit coloré (rouge) qui ignifuge la végétation.

Les avions bombardiers d'eau peuvent voler à titre préventif (on parle en France de « guet aérien armé », GAAR) : l'ABE suit un circuit préétabli, survolant les zones à risque, pour surveiller l'apparition d'un panache de fumée. S'il en détecte un, il informe sa base et effectue un largage, dont le but est d'essayer de « tuer » le feu avant son extension. Il a donc un double rôle de renseignement et d'extinction.

Les ABE sont également appelés en renfort des équipes au sol :

- Soit pour traiter un front inaccessible, ou qui ne dispose pas d'équipe au sol (carence de moyens) ;
- Soit en protection d'une équipe au sol qui serait cernée par les flammes (ceux-ci se réfugient dans leurs camions en autoprotection).

Contraintes

Les avions bombardiers d'eau sont soumis à des contraintes énormes :

Ils doivent larguer au plus près du feu, et doivent donc voler à basse altitude dans un relief souvent tourmenté (donc avec des changements de direction et d'altitude importants), avec des turbulences atmosphériques générées par l'incendie et souvent un vent fort (puisqu'on les envoie en priorité sur les feux à propagation rapide, donc avec un vent important) ;
le largage provoque des contraintes importantes.
Les ABE sont donc soumis à des difficultés de pilotage et à contraintes énormes, ce qui explique la fréquence des accidents, et notamment de ruptures en vol (en particulier rupture par fatigue).

Modèles d'avions bombardiers d'eau

Les premiers bombardiers d'eau ont été les Catalina (surnom anglais) ; ces appareils étaient au départ des hydravions bombardier-patrouilleurs militaires créés au milieu des années 1930, pour la lutte anti-sous-marine, les patrouilles côtières et le sauvetage maritime. Produits par le constructeur Consolidated, puis Convair (surnom canadien : Canso), certains d'entre eux furent transformés en bombardiers d'eau après la Seconde Guerre mondiale. Puis, la société Canadian Vickers les reconditionna en modèle 28-5 (devenu Canadair), relancé pour servir la RCAF puis pour cet usage spécifique. De fait ils ont été les précurseurs du Canadair CL-215.

Les ABE les plus connus sont ceux de la marque Canadair (constructeur Bombardier), souvent surnommés « pélican » en raison de leur forme. Ce sont des hydravions qui collectent l'eau sur un plan d'eau en vol. Deux modèles sont en service, le CL-215 et le CL-415 ; le CL-415 emporte 6 100 litres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les avions bombardiers d'eau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PORTE-AVIONS "GRAF ZEPPELIN"
» Le porte-Avions Karel Doorman en 1960
» Comment les avions tiennent-ils en l'air ?
» Des Avions en pagaille
» mort de 4800 poules suite au survol d'avions de chasse ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pompier-JSP :: Engins et materiels :: Engins-
Sauter vers: